16.3.08

manie 1

Bon, de nouveau taguée... 6 manies de maîtresse... Et je ne retaguerai personne, cette fois. Ceux qui veulent écrire peuvent suivre l'idée de ce truc, mais chacun est libre.
Et pour moi, ça me donne matière à écrire, alors pourquoi pas !

Voici donc la manie n°1. Pas sûre qu'il y en aura 6.

J'ai la manie d'arriver tôt à l'école. Même si tout est déjà prêt. J'ai l'impression que si j'arrive juste avant la sonnerie, je ne vais pas être en "mode école", mais encore perdue dans les brumes du matin, les rêves, le chemin en vélo, les odeurs du dehors, le "pas-envie".

Donc j'arrive tôt. Et, par exemple :
Je mets mon repas au frigo.
Je jette un œil dans mon casier pour voir si j'ai du courrier.
Je dis bonjour.
Je redescends à l'autre bout de l'école poser mes sacs, veste, paniers à vélo.
Je cohabite avec une collègue, chacune à sa photocopieuse (oui, nous avons la chance d'en avoir 2).
Je prépare l'ordinateur de la classe, pour que les élèves du jour puisse taper leur texte.
Je prépare mon tableau.
Je regarde par la fenêtre.
Je remonte chercher un lecteur de CD.
Et comme d'autres personnes sont arrivées, je papote.
Je regarde par la fenêtre et je me dis "Qu'est-ce qu'ils viennent tôt, certains !", en voyant des élèves assis dans le vent, dans le brouillard, sous la pluie, dans le froid (cocher la bonne case), devant le portail.
Je redescends.
Je regarde dans le tiroir s'il reste du chocolat.
Je cherche mes photocopies parce que je ne sais plus où je les ai posées.
Je sors dans la cour : c'est l'heure.

Et une foule de petites choses du matin, pas forcément toujours les mêmes.
Du coup, quand c'est l'heure, mon cerveau est prêt. Mais ça ne dure pas toujours très longtemps...

Au fait, j'ai été taguée par Karine et Laurent (mais je n'arrive pas à voir ce blog) et par Kalolanéa III.

3 commentaires:

Bab a dit…

et puis tu rêves au chocolat aux éclats d'amandes avec une pointe de beurre salé pour te donnais du baume au coeur !!!!!!!!!!! mais trop tard ils sont là, les monstres !

Bab a dit…

DONNER pas donnais (oh la honte ! )

sylvette a dit…

Ooooooooohhh ! La honte, Bab !

Et pour le fameux chocolat, j'en rêve vraiment, puisqu'il n'y en avait pas dans mon magasin l'autre jour, je te rappelle...
Bon, en attendant, je me drogue aux petits œufs de Pâques !
M..., les élèves arrivent, et y'a même un parent qui voudrait me parler, et j'ai du chocolat plein la bouche, vite : sluurrrpp !